L’image de marque

Publié le 14 octobre 21
L’image de marque

Part. 2 de notre série « sondages » 

Écrit par : Sarah-Alyson Perreault et Philippe Thebault

De nos jours, il va sans dire que nous vivons dans une société de surconsommation. Les entreprises investissent des sommes pharamineuses en publicités et marketing pour que l’on achète leur produit plutôt qu’un autre. La plupart des humains consomment énormément, plus qu’ils ne le devraient.  

Qu’est-ce qui influence ces choix au juste? Par quel processus décisionnel le client passe pour choisir votre produit? Comment savoir si nous performons bien sur le marché face à notre compétition ou même a-t-on meilleure réputation qu’un autre sur le marché?

La performance de votre image de marque influence grandement la consommation de vos produits ou services. Dans cet article, nous allons nous pencher sur l’utilisation du sondage dans la quantification et l’analyse de notre image de marque. Mais tout d’abord, nous devons bien définir ce qu’est une image de marque.

L’image de marque est en fait la promesse faite aux consommateurs. De ce fait, il est important que celle-ci reflète vos valeurs, la raison d’être de votre entreprise ainsi que sa valeur ajoutée. Ceci vous démarquera par rapport à vos compétiteurs qui offrent un produit similaire et c’est ce qui fera que le client prendra une décision envers votre faveur, ou non. Le client qui adhère aux valeurs que vous véhiculez aura envie de représenter lui aussi cette image à travers l’utilisation de vos produits.

Nous pouvons penser à Apple, qui est un exemple parfait de l’importance de la notoriété en ce qui a trait à l’image d’une marque. La promesse d’Apple, leur « pourquoi », est de vouloir changer le statut quo. Donc, l’humain désirant avoir un certain « standing » sera enclin à payer même plus cher qu’un produit comparable, simplement pour lui-même représenter ce que la marque représente. C’est pour cela que l’on voit à l’extérieur des magasins Apple une file de gens qui attendent impatiemment depuis les petites heures du matin de se procurer le tout nouveau IPhone, par exemple. Toutes ces décisions sont purement émotionnelles.

Ce lien émotionnel, c’est ce que l’on doit tenter à tout prix de créer avec le client.

C’est ce qui va faire que ce dernier se souviendra de vous. Les gens ne se rappellerons pas toujours de ce que vous avez dit, mais soyez certain qu’ils se souviendront de ce que vous leurs avez fait ressentir. D’un côté, l’entreprise doit avoir une connaissance approfondie de son public cible, savoir comment lui parler, quand et même où? Mais ce n’est pas tout. Elle doit savoir qui leur parle. Et ce message doit être cohérent avec qui vous êtes en tant qu’organisation.

Vous vous devez de créer un attachement à votre marque, pour ainsi assurer la pérennité de votre entreprise. En d’autres mots, vous devez fidéliser votre clientèle afin de vous assurer des achats de biens ou de services qui vont perdurer dans le temps.

De plus, pour assurer le succès de votre stratégie de marque, celle-ci se doit d’être cohérente à tous les niveaux. Que ce soit dans la ligne graphique uniforme de votre logo, la constance dans vos communications et le message véhiculé, cela peut même aller jusqu’à vos ressources humaines et comment vous traitez vos employé.e.s. Chaque action fait partie d’un tout.

Ce n’est pas tout de planifier et d’implanter une stratégie de marque ou de communication. L’entreprise doit pouvoir évaluer la performance de sa marque, et suivre cet indicateur régulièrement.

Les sondages représentent une partie importante au sein de la stratégie, car ils permettent de se mesurer et de pouvoir améliorer l’image de sa marque. Et c’est pourquoi nous verrons ci-bas qu’un sondage de qualité est primordiale pour obtenir l’heure juste sur la notoriété de notre organisation.

Lorsque l’on parle d’image de marque, deux concepts sont à différencier :

Premièrement on cherchera à savoir si la personne connaît votre marque. Dans cette optique, le sondeur doit travailler pour chercher une réponse spontanée auprès du sondé et surtout ne pas orienter cette dernière.  Un biais pourrait en effet apparaitre en laissant apparaitre un logo en tête ou pied de page, en sollicitant des réponses via courriel à partir d’une adresse d’entreprise, etc… La question sera donc simple et percutante et la réponse attendue de facto ouverte (Ex. « Si je vous dit cellulaire – quelles marques sont associées à ce mot ? »). On pourra ainsi évaluer si le sondé à correctement mémorisé votre marque.

Dans un 2ème temps, une fois qu’il a été déterminé que le sondé avait mémorisé ou non votre marque, il sera alors possible d’évaluer la reconnaissance de celle-ci vis-à-vis des marques concurrentes. On utilisera alors des questions plus dirigées afin de pousser le sondé à se positionner vis-à-vis votre marque.

Bien entendu, tous ces paramètres doivent être mesurés à plusieurs reprises afin de construire votre baromètre de notoriété. En effet, votre marché est en constant mouvement et chaque action prises par vous et par vos concurrents ont un impact direct sur la notoriété de votre marque. Avoir une vision précise de celle-ci et de ces variations dans le temps vous permettra donc d’adapter vos stratégies en connaissance de cause.

[1] Survey Monkey

[2] Qualtrics

[3] https://www.bdc.ca/fr/articles-outils/marketing-ventes-exportation/marketing/etablir-marque-5-etapes

[4] https://www.appinio.com/fr/image-de-la-marque

[5] Survey Monkey

Autres sujets de missions

Revenir à la station

Prêt à vous envoler ?

Contactez notre équipe et préparez-vous au décollage.