Journée mondiale de l’aide humanitaire

Publié le 19 août 21
Journée mondiale de l’aide humanitaire

Nous sommes le 19 août 2021 aujourd’hui et c’est la journée mondiale de l’aide humanitaire. 

Écrit par : D. Brouillette

Alors que beaucoup de désastres naturels et de crises humanitaires font rage dans de nombreux pays, une question se pose :   
Est-ce que la technologie peut venir en aide à l’humain dans ces circonstances? 

La réponse est « bien sûr! » et voici quelques exemples où l’aide humanitaire est bonifiée grâce aux technologies : 

  1. Connectivité à l’internet.  
    En 2016, les Nation Unies ont déclaré l’accès à l’internet comme un droit fondamental. Que ce soit pour communiquer localement ou globalement, coordonner les interventions ou simplement permettre aux victimes de partager leur état de santé ainsi que leur position. 

  2. Identité Numérique.  
    Cela peut paraitre dystopique pour plusieurs, mais il est estimé que plus d’un milliard de personnes dans le monde sont présentement incapables de présenter une pièce d’identité pour démontrer qui elles sont. L’identité numérique, composée de scan de rétine, empreinte digitale ou reconnaissance faciale, permet entre autres aux gens de s’identifier afin d’être réunis avec leur proches et/ou d’obtenir du soutien financier après et durant les crises. 

  3. La technologie de registre distribué (DLT). 
    L’exemple le plus connu de la technologie de registre distribué est la blockchain. Servant non seulement à maximiser la sécurité et l’identité unique d’une donnée, elle permet aussi un partage de données globalement, de façon résiliente et autonome. Par exemple, les dons remis en fonds électroniques sont directement affectés au portefeuille des organismes humanitaire locaux. 

  4. Analyse de données et imagerie satellite. 
    Le volume d’informations partagées lors d’une crise humanitaire est énormeLe traitement et l’interprétation des données recueillies est donc plutôt compliqué. Les outils de traitement de ce flot d’information se sont beaucoup améliorés et désormais accompagnés de l’imagerie satellite, ils peuvent par exemple offrir aux équipes le meilleur chemin pour assurer la logistique des marchandises de secours, identifier les sources d’eau souterraines et partager cette information en temps réel. 

  5. La réalité Virtuelle. 
    Il a été démontré que la réalité virtuelle est très efficace pour aider les victimes de traumatismes à surmonter leurs problèmes d’anxiété et de stress chronique. Les enfants par exemple, bénéficient grandement de séances de réalité virtuelle simulant des environnements sécuritaires et apaisants.  

  6. Les drones.  
    Évidemment, certaines interventions d’urgence profitent beaucoup de la possibilité d’infiltrer une machine de petite taille qui retourne des images, soit dans des décombres à la recherche de survivants ou encore par les airs quand les accès physiques sont bloqués. 

  7. L’impression 3D. 
    Que ce soit pour la fabrication d’orthèse, prothèse ou la réparation d’équipement d’urgence, la technologie d’impression 3D est portable, ne coûte relativement pas très cher et offre une panoplie d’usages afin de venir en aide aux victimes et équipes de volontaires.

Quelles autres technologies pouvez-vous identifier, qui viennent en aide à l’humain lors de crises humanitaires? 

Autres sujets de missions

Revenir à la station

Prêt à vous envoler ?

Contactez notre équipe et préparez-vous au décollage.